• cbardou

Réduire sa charge mentale ou l'art de savoir lâcher prise

Dernière mise à jour : 23 août 2021

Maman de trois enfants, cadre, marathonienne, en couple depuis plus de 14 ans.


On demande souvent à Aurélie son secret pour réussir à mener tous ses projets de front.


Rencontre avec une maman qui s'impose du temps pour elle.


"Ma devise a toujours été Carpe Diem, faire le maximum de choses de la vie peu importe ce qui se passe le lendemain, en profiter pleinement à chaque instant mais, un jour j'ai eu la joie de découvrir la maternité et ce que cela impliquait de devenir maman, c'est-à-dire gérer sa petite PME !


D'après une enquête Ipsos en 2018 : "8 femmes sur 10 déclarent avoir trop de choses auxquelles penser et avoir peur d’en oublier. Près de 20% des Français estiment que leur charge mentale est trop importante. 62% des femmes souhaiteraient que les tâches au quotidien soient mieux répartis, 15% s'estiment extrêmement fatiguée, une femme sur deux désirerait que son partenaire propose de lui-même un changement".


"Quand ma première est arrivée, puis ma deuxième et avec l'arrivée d'un troisième c'est encore plus vrai, j'ai pris conscience qu'afin d'être à même de m'occuper correctement de ma famille de mes enfants, de mon couple, il fallait d'abord que moi je me sente bien, que je fasse les activités qui me plaisaient afin de pouvoir ensuite donner le temps et l'énergie nécessaire aux autres."


Elle raconte "j'ai la chance d'avoir un conjoint qui fait sa part et sur laquelle j'accepte de ne pas avoir de regard, c'est lui qui fait, cela me libère du temps, ce n'est pas toujours parfait, parfois nous ne sommes pas d'accord mais au moins c'est fait.


Elle ajoute "pour être bien épaulée, il faut laisser l'autre faire et accepter de ne pas pouvoir tout gérer seule ni d'en avoir envie".


Le partage équitable des tâches est dans la vie d'Aurélie fondamental.


Ce lâcher prise n'empêche pas Aurélie de prendre soin des siens, bien au contraire. L'affirmation de ses besoins lui permet d'avoir la vie qu'elle souhaite.


L'égalité des droits entre les femmes et les hommes passent aussi par la dé-construction des schémas établis au sein de notre propre foyer.


Pour voir sa vidéo, cliquez ici